1. >Legumiz
  2. >4 astuces pour reussir la culture des pommes de terre

La pomme de terre est plutôt facile à cultiver, mais pas n'importe comment ! Nos conseils pour des récoltes savoureuses et abondantes de rattes, bintje, amandine ou de n’importe quelle variété de pommes de terre.

april_2019_legumiz_07_plant_the_potatoes_and_succeed_in_their_culture_web_02

1. Soigner le sol

Comme toujours au potager, la réussite passe d'abord par un sol riche, que l'on a chouchouté dès avant l'hiver. Dame patate est peu exigeante, mais elle préfère les sols profonds et légers, débarrassés des cailloux et des grosses mottes de terre. Compost, fumier et engrais naturels adaptés (notamment pour fournir de la potasse) enrichissent le sol en éléments nutritifs, avant ou pendant la culture selon les cas.

april_2019_legumiz_07_plant_the_potatoes_and_succeed_in_their_culture_web_03

2. Planter quand il faut et comme il faut

Que vous utilisiez des plants pré-germés ou mis à germer par vos soins, ne soyez pas impatient ! La pomme de terre aime les milieux frais et humides, mais redoute les gelées : en fonction des régions, la plantation se fait de février à mai, quand la terre a eu le temps de se réchauffer. D'après un vieux dicton, il faut planter les pommes de terre quand le lilas fleurit. Les plants germés sont déposés, germes vers le haut, dans des sillons de 8 à 10 cm de profondeur, bien espacés. Ils sont ensuite couverts de terre et arrosés.

april_2019_legumiz_07_plant_the_potatoes_and_succeed_in_their_culture_web_04

3. Butter soigneusement

Pour lutter contre le mildiou, redoutable ennemi des pommes de terre, gare aux arrosages excessifs ! La terre doit être humide mais mieux vaut éviter de mouiller le feuillage. En cas d'attaque, on applique généralement de la bouillie bordelaise et on plante les tubercules ailleurs l'année suivante. Autre adversaire de la patate, le doryphore est particulièrement redouté par les jardiniers. On le détruit de préférence manuellement, en ramassant et en tuant les insectes adultes et en écrasant les larves, ou en pulvérisant du purin d'ortie, de raifort ou de tanaisie. Après la récolte, à vous frites, purées et autres délicieuses recettes à base de pommes de terre !

april_2019_legumiz_07_plant_the_potatoes_and_succeed_in_their_culture_web_05

4. Protéger les plants

Pour lutter contre le mildiou, redoutable ennemi des pommes de terre, gare aux arrosages excessifs ! La terre doit être humide mais mieux vaut éviter de mouiller le feuillage. En cas d'attaque, on applique généralement de la bouillie bordelaise et on plante les tubercules ailleurs l'année suivante. Autre adversaire de la patate, le doryphore est particulièrement redouté par les jardiniers. On le détruit de préférence manuellement, en ramassant et en tuant les insectes adultes et en écrasant les larves, ou en pulvérisant du purin d'ortie, de raifort ou de tanaisie. Après la récolte, à vous frites, purées et autres délicieuses recettes à base de pommes de terre !

Rejoignez-nous