1. >Legumiz
  2. >Compost ce quon y met ce quon y met jamais

Vous avez décidé de mettre en place un compost ? Riche idée ! Il permet de recycler les déchets, de nourrir les plantes – c'est un engrais organique – et d'améliorer la terre du potager. Mais attention, tout n'est pas compostable. Suivez le guide (non exhaustif) !

may_2019_legumiz_06_compost_web_03

C'est oui

  • Les déchets végétaux comme les épluchures et fanes des fruits et des légumes, de préférence lavés pour éliminer les traces éventuelles de pesticides, peu compatibles avec la vie recherchée dans un compost. Contrairement à une idée reçue, les peaux d'agrumes sont compostables, mais en petites quantités, et idéalement broyées : si vous préparez un jus d'orange pour toute la famille chaque matin, évitez de mettre toutes les écorces au compost ! Tout est affaire d'équilibre.
  • Les coquilles d’œufs, concassées pour accélérer leur décomposition. Pensez-y la prochaine fois que vous préparez une omelette ou un gâteau !
  • Le marc de café et même le filtre, si toutefois celui-ci est en papier. Ça fonctionne aussi avec les feuilles de thé et sachets de thé débarrassés des éventuelles agrafes.
  • Le pain rassis, si vous ne l'avez pas déjà cuisiné (miam, les bruschettas garnies de légumes et le pain perdu !) ou transformé en chapelure ou en croûtons.
  • Les déchets du jardin non ou peu traités tels que les feuilles mortes, les fleurs, les brindilles ou les mauvaises herbes sans graines. Les tontes de gazon, sèches et en petite quantité, peuvent aussi participer à l'aventure.
  • Certains déchets domestiques comme les mouchoirs en papier, le papier essuie-tout non blanchi (et mouillé de préférence) ou les cendres de cheminée en petite quantité : zou, au compost !
may_2019_legumiz_06_compost_web_04

C'est non

​​​​​Les avis divergent pour certains déchets et chaque jardinier trouve son équation idéale, mais on déconseille généralement de mettre au compost :

  • Les déchets pollués ou contenant des solvants ou vernis : contreplaqué, bois verni, végétaux traités ou malades...
  • Les viandes, poissons et laitages (sauf les petites croûtes de fromage), qui peuvent dégager des odeurs désagréables et attirer chiens, chats, rongeurs et parasites.

  • Les mauvaises herbes porteuses de graines, qui proliféreraient dans le compost, ainsi que les plantes malades ou abondamment traitées avec des produits phytosanitaires.

  • Les aiguilles de pin, qui peuvent entraver le processus en raison de leur acidité.

  • Les coquilles d'huître, trop dures pour être compostées.

  • La terre, le sable et la cendre de charbon, cette dernière contenant du goudron.

  • La litière du chat et les couches de bébé.

  • Les matières non compostables comme le verre, les métaux, le plastique (même biodégradable)... : place à la poubelle de tri !

 

Et vous, comment gérez-vous votre compost ?


 

Rejoignez-nous