1. >Légumiz
  2. >Les bons légumes à associer au potager

Comme les êtres humains, certains végétaux sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre … et se développent bien mieux lorsqu’ils sont plantés ensemble.

La technique du compagnonnage végétal, qui consiste à cultiver certains légumes au même endroit et en même temps pour en tirer des avantages, repose sur un principe vieux comme le monde : l'union fait la force ! Découvrez 5 associations qui ont fait leurs preuves.

 

1. Haricot + maïs + courge

C'est peut-être l'exemple le plus connu : en Amérique du Nord et centrale, depuis très longtemps, on cultive ensemble le maïs, le haricot et la courge, que l'on appelle « les trois sœurs » (ou milpa au Mexique). Les tiges de maïs servent de support aux haricots grimpants qui, comme toutes les légumineuses, enrichissent le sol en azote, dont les courges sont friandes. Ces dernières, avec leurs tiges rampantes et piquantes, éloignent les animaux herbivores, limitent la prolifération de mauvaises herbes et créent un tapis végétal, qui maintient le sol humide. Malin, non ?

2. Carotte + oignon

Ces deux-là s'entendent à merveille : l'oignon (tout comme l'échalote, l’ail ou le poireau, qui font partie de la famille des alliacées) éloigne grâce à son odeur la mouche de la carotte. En contrepartie, l’aimable carotte repousse la mouche des alliacées. Un duo gagnant-gagnant, pratiqué depuis longtemps dans les potagers.

 

3. Chou + céleri

Dans le même ordre d’idées, le chou et le céleri se protègent mutuellement de leurs principaux nuisibles : le céleri, qu’il soit rave ou branche, éloigne les ravageurs des choux (piéride et mouche). Quant aux choux, ils dissuadent la rouille, la septoriose et la mouche de venir importuner le céleri. Le troc, ça marche aussi entre légumes !

 

4. Salade + tomate

Le compagnonnage végétal peut aussi servir à protéger les légumes du soleil et de la sécheresse à l’aide de plantes hautes et feuillues, qui font office de « parasols » naturels. Par exemple, les salades vertes aiment pousser sous l'ombre de plants de tomates, de poivrons ou de choux à larges feuilles, surtout au début de leur cycle végétatif : cela leur évite de monter trop rapidement en graines et de garder des feuilles tendres.

 

5. Poivron + basilic

Comme d'autres plantes aromatiques, le basilic fait office d'insecticide naturel grâce à son odeur. Éloignant mouches et moustiques, il s'associe volontiers avec les poivrons, les tomates ou les aubergines : leur mariage est d’ailleurs aussi bon au potager qu’en cuisine ! 

 
Dans les assiettes et au jardin, les mariages d’amour, ça existe… et ça dure !

Rejoignez-nous