1. >Legumiz
  2. >Pourquoi le potiron est il le symbole dhalloween

Pas de fête d'Halloween sans courges évidées et sculptées ! Illuminées de l'intérieur, ces dernières figurent d'effrayantes têtes souriantes, notamment celle du fameux Jack-o'-lantern. Mais ces lanternes végétales aux origines celtes n'ont pas toujours été des citrouilles...

Aux commencements était Samain

La fête d'Halloween, dont le nom viendrait de All Hallows-Even ou « veille de tous les saints », se déroule actuellement le 31 octobre, la veille de la Toussaint. Mais avant qu'elle ne soit récupérée par le christianisme, il s'agissait sûrement d'une fête celtique et païenne appelée Samain, célébrée notamment en Irlande et en Écosse. Elle marquait en quelque sorte, pendant plusieurs jours, la fin de l'année passée et l'entrée dans la nouvelle. Pendant la nuit, les frontières entre vivants et morts étaient ouvertes. Les esprits venaient alors rendre visite aux humains qui, pour les tromper et les éloigner, revêtaient des costumes effrayants.

 

Le navet de Jack-o'-lantern

Et puisque l'on parle d'esprits, Jack-o'-lantern est le personnage le plus populaire attaché à Halloween. Il provient d'un conte irlandais dans lequel un homme, Jack, défia le diable. À sa mort, il fut condamné à errer éternellement dans les ténèbres, sans pouvoir accéder au paradis ni à l'enfer, jusqu'au jugement dernier. Seule lumière à sa disposition : une braise incandescente glissée dans un navet creusé. Or, il est de coutume de dire que Jack réapparaît chaque année, le soir d'Halloween, pour hanter les vivants. Autrefois, le principal légume de la nuit d'Halloween était donc... le navet !

Du navet à la citrouille

Mais alors, pourquoi s'agit-il aujourd'hui de la citrouille ou de toute autre représentante orange de la famille des courges ? L'une des explications les plus plausibles ramène à un épisode majeur de l'histoire de l'Irlande : l'émigration massive des Irlandais vers les États-Unis pendant la Grande Famine qui, de 1845 à 1852, vit la quasi-totalité des pommes de terre de l'île détruite par le mildiou. Les navets étant très peu cultivés sur les terres américaines, les nouveaux-venus se sont rabattus sur un légume d'origine locale, abondant à l'automne et facile à travailler : la courge ! Et voilà comment le potiron a supplanté le navet…

Rejoignez-nous