1. >Légumiz
  2. >Préparer le plan de potager

Préparer le plan de son potager

En hiver, alors que le jardin sommeille et que les travaux se raréfient, il est temps d'anticiper la belle saison et de planifier l'organisation du potager. L'objectif : rentabiliser l'espace disponible, faciliter l'entretien et améliorer la productivité.

À vos carnets

Pour que le potager soit généreux, pratique et en bonne santé, il est indispensable de répartir les cultures en fonction de leurs besoins, mais aussi des caractéristiques de la parcelle (nature du sol, exposition au soleil, parties ombragées ou ventées, espaces surélevés, places qui se libèrent au fil de la saison...).Première étape : réfléchir tranquillement aux envies de l'année, en se dotant d'un crayon à papier pour dessiner un plan. Nul besoin d'être un artiste : un simple croquis suffit. Certains sites proposent même de créer des plans directement en ligne. Que ce soit dans un potager avec allées ou dans des carrés de culture, il s'agit de décider, parcelle par parcelle et micro-espace par micro-espace, quelles espèces planter. L'accès aux légumes doit être aisé et les distances entre plants respectées.

Bien associer

Cette cartographie préalable permet aussi de gérer au mieux ce que l'on appelle le compagnonnage végétal, c'est-à-dire l'art des associations au potager. Certains légumes adorent en effet être côte à côte et s'apportent des bénéfices mutuels (carottes et oignons, salades et tomates, poivrons et basilic...), tandis que d'autres se nuisent et se fragilisent (alliacées et légumineuses, concombres et tomates, radis et choux...). Gare aux bagarres ! Au contraire, les mariages judicieux améliorent les rendements, éloignent les nuisibles et évitent les maladies. Vous trouverez en ligne de nombreux tableaux faisant office d'agences matrimoniales végétales.

Penser aux rotations

Le plan doit également tenir compte de la rotation des cultures (ou assolement), qui consiste à ne pas cultiver deux années de suite une famille de plantes sur une même parcelle du potager. Elle permet notamment, en alternant légumes-graines (légumineuses), légumes-feuilles, légumes-racines et légumes-fruits, de limiter la propagation de certains parasites et de maintenir des sols riches et fertiles. Pensez donc à conserver vos plans potagers d'une année à l'autre afin de bien organiser les rotations. Et pour terminer, n'oubliez pas de réserver un coin pour le compost !

Rejoignez-nous