1. >Legumiz
  2. >Que faire au potager en juillet

Récoltes, entretien, préparatifs pour les vacances : alors que l'été est bien installé, pas question de chômer au potager ! Découvrez l'essentiel des tâches à accomplir au mois de juillet.

Les récoltes

Après les efforts des derniers mois pour bichonner le potager, quel bonheur de récolter les fruits abondants de juillet, et notamment les savoureux légumes du soleil ! On pense d'abord aux tomates, véritables stars de l'été qui sont enfin mûres à point et gorgées de saveurs. Autres fruits et légumes à pleine maturité : les courgettes, les aubergines, les haricots verts, les melons, les laitues, les betteraves, les radis, les carottes et les pommes de terre, sans oublier les oignons, les échalotes et l'ail rose (liste non exhaustive et variable selon les régions).

Les conserves

En cas de récoltes particulièrement foisonnantes, c'est le moment de commencer à préparer quelques conserves sous forme de bocaux stérilisés ou fermentés, voire de sachets à glisser dans le congélateur. C'est exactement de cette manière que procèdent les professionnels des conserves de légumes (en boîte ou surgelés) : chez Bonduelle, les légumes –  500 variétés cultivées au total, que ce soient des légumes secs, des légumes d’été ou des légumes racinesl ! – sont cueillis à maturité. Les légumes d’été sont conditionnés dans la foulée pour préserver leurs qualités gustatives et nutritionnelles.

L'entretien

En juillet, il s'agit surtout de prendre soin des cultures, en particulier quand les températures atteignent des sommets. Avec les fortes chaleurs, l'arrosage devient incontournable, tôt le matin ou dans la soirée, en étant attentif aux besoins des plantes pour éviter de les arroser en excès. Outre le binage, le sarclage des herbes indésirables et quelques éventuelles tailles, il est par ailleurs important de surveiller les légumes pour enrayer les maladies qui pourraient se déclarer : mildiou sur les tomates, doryphores sur les aubergines et les pommes de terre, oïdium sur les concombres, melons, courges et courgettes... Privilégiez les méthodes de prévention éprouvées, et, en cas d'attaque, renseignez-vous sur les soins naturels.

En cas de départ en vacances...

Si vous faites partie des heureux « juilletistes », pas question de penser que le potager se débrouillera tout seul en votre absence : un épisode caniculaire ou des fortes pluies pourraient sérieusement affecter vos plantations. Premier conseil : mettez en place une bonne épaisseur de paillage (paille, tonte de gazon sèche) autour des cultures pour maintenir la terre humide. Un arrosage automatique avec programmateur peut également être utile selon les plantes et la région, sauf si un voisin sympathique est d'accord pour venir surveiller et arroser avec régularité. Enfin, avant de partir, éliminez un maximum de mauvaises herbes, et en route pour une pause estivale bien méritée ! 

Rejoignez-nous