1. >Legumiz
  2. >Quel assaisonnement pour mes crudites

Carottes râpées, salade de betterave, concombre-vinaigrette ou salade verte toute simple : en entrée, en pique-nique ou en salade-repas, les crudités, c’est toujours une bonne idée. En variant les vinaigrettes et les  assaisonnements, on est sûr de ne jamais s’en lasser. Voici donc le plein d’inspirations pour renouveler ses menus… et ses crudités.

La vinaigrette traditionnelle

Petit rappel : une vinaigrette, c’est un mélange émulsionné comportant de la moutarde, un ingrédient acide (vinaigre de vin ou de cidre, jus de citron), de l’huile (olive, tournesol, colza, noix…. seules ou mélangées), du sel et du poivre. Sur cette base, les variations sont inépuisables : moutarde en grains, vinaigre rouge et huile de colza pour les plus classiques, moutarde au miel, vinaigre de cidre et huile de tournesol pour plus de douceur, moutarde de Dijon, jus de citron et huile d’olive pour des saveurs ensoleillées ! La bonne idée : la préparer dans un bocal pour toute la semaine. Bien fermé, elle se conservera ainsi toute la semaine.
Avec quoi ? toutes les salades vertes, le céleri et les carottes râpées, les betteraves cuites en cubes…  
 

À chacune son huile !

Les huiles végétales sont une excellente source d’omégas-3 et 6, encore faut-il bien les choisir. Notre alimentation actuelle ayant tendance à être naturellement riche en omégas-6, pour un bon équilibre, mieux vaut privilégier les huiles contenant des omégas-3 : colza, noix, lin… et ne pas hésiter à les mélanger pour varier les saveurs. Avec quoi : huile de noix+mâche, huile de sésame+carottes râpées, huile de colza+chou émincé…

Et pourquoi pas des produits laitiers ?

Autre source de sauce à salade : le yaourt, la crème et le lait fermenté. Frais et veloutés, on y pense pour assaisonner le tsatsiki, mais moins souvent pour les salades vertes douces, comme la laitue ou la mâche, alors qu’ils se marient délicieusement. Privilégiez les textures un peu denses (yaourt à la grecque, crème épaisse) et jouez avec la carte des herbes fraîches ciselées. Aneth, cerfeuil, menthe, persil et ciboulette sont d’excellents comparses ! Pensez aussi aux épices douces (cumin, paprika) qui apporteront un peu de couleur.
Avec quoi : le concombre bien sûr, mais aussi la mâche, la romaine, ainsi que les choux, carottes et céleri, pour alléger le coleslaw traditionnel. Idéal aussi pour lier la macédoine de légumes, à la place de la mayonnaise.

Jus de légumes et de viande

Les jus de légumes et de fruits réduits à feu doux sont également de délicieuses bases de sauce : carotte, orange, grenade cuits à feu vif jusqu’à consistance sirupeuse n’ont plus ensuite qu’à être fouettés avec un peu d’huile, de sel et de poivre pour se transformer en vinaigrette.
Idem avec le jus du poulet rôti ou du rosbeef qui, relevé d’une pointe de vinaigre et de quelques herbes (estragon, persil) sera délicieux sur une iceberg,  des jeunes pousses ou un mesclun.

Avec quoi : toutes les salades vertes (mâche, roquette, romaine, batavia, frisée…)


De quoi manger salades et crudités tout au long de l’année sans se lasser !


 

Rejoignez-nous