1. >Legumiz
  2. >Reussir son mini potager

Réussir son mini-potager

Pas beaucoup de place ? Il suffit d'un peu d'organisation et de quelques astuces pour obtenir un petit potager ludique et prolifique, avec ou sans jardin.

Pour les espaces réduits, pensez au potager surélevé !

L'idée du potager surélevé, c'est d'aménager des contenants plus ou moins grands, adaptés à la fois à l'espace et aux contraintes de chaque emplacement :

·      Sur un petit bout de terrain, misez sur un potager en carré(s) mesurant d'1 m à 1 m 20 de côté, généralement divisé(s) en cases dans lesquelles vous pourrez procéder à une rotation des cultures.

·      Sur une terrasse ou un balcon, à la campagne ou en ville, choisissez des contenants variés en fonction des légumes et plantes sélectionnés (bacs en bois sur pieds ou pas, pots en terre cuite, sacs de culture, palettes garnies de toile de paillage tissée ou de feutre géotextile pour un potager vertical...). Attention, assurez-vous d'abord que votre balcon peut supporter le poids des installations !

Que planter dans son mini potager ?

Préférez les légumes à croissance rapide et à maturité précoce : tomates cerises bien sûr, radis, poivrons, piments, petites salades à couper de type mesclun ou roquette, mini-concombres, cornichons... N'oubliez pas les plantes aromatiques, en isolant bien la menthe qui a tendance à être envahissante. Pour débuter, évitez les espèces qui prennent beaucoup de place (par exemple les courges) ou dont les rendements ne sont pas intéressants pour des cultures en pot (petits pois, haricots verts).

5 astuces réussir son potager surélevé

1.     Pour les carrés posés au sol ou surélevés sur des pieds, prévoyez des planches de 15-20 cm de largeur au minimum.

2.     Disposez, au fond des contenants, une couche de billes d'argile de 2-3 cm afin de stabiliser la couche de terreau.

3.     Couvrez ces billes d'un terreau adapté aux cultures potagères, enrichi d'un amendement organique pour fertiliser le sol. Les deux sont vendus en jardinerie.

4.     Comme pour n'importe quel potager, réfléchissez soigneusement aux cultures avant même de semer ou de planter, en n'oubliant pas le fameux compagnonnage végétal : certaines plantes adorent être côte à côte et se rendent des services mutuels, mais d'autres ne se supportent pas !

5.     N'hésitez pas à pailler le sol (paille, foin, feuilles mortes...) afin de protéger la terre et la nourrir, mais aussi pour garder l'humidité et donc réduire les arrosages (la terre se dessèche plus vite dans les potagers surélevés).

Rejoignez-nous