1. >Faq
  2. >Autre
  3. >Pourquoi important limiter pesticides

Pourquoi il est important de limiter l’utilisation des pesticides ?

En 2050, nous serons, 9 milliards d’êtres humains dans le monde et ce sera un défi majeur que d’assurer à tous une alimentation en quantité et qualité suffisante, tout en respectant la nature. Chez Bonduelle, nous sommes convaincus que cela passe par une utilisation raisonnée des pesticides. Mais au fait c'est quoi au juste les pesticides ?

C'est quoi au juste les pesticides ?

Le mot “pesticide” est un terme générique qui regroupe les substances chimiques destinées à lutter contre les organismes vivants nuisibles aux cultures. Ils regroupent différentes familles : les herbicides, insecticides et fongicides qui protègent les champs des mauvaises herbes, des risques d’ attaques d’insectes (ravageurs) ou des maladies dangereuses (fongiques, bactériennes…).

Pour protéger la santé des consommateurs, la présence de résidus de pesticides est encadrée par la réglementation qui définit pour chaque substance active une limite maximale de résidus (LMR), au-delà de laquelle la commercialisation d’un produit n’est pas autorisée. Cette LMR est établie de manière à ce qu’il n’y ait pas de risque de toxicité pour le consommateur. La réglementation intègre le fait qu’il est important de limiter l’utilisation des pesticides.

Chez Bonduelle nous nous fixons plus d’exigences que la réglementation. Nous utilisons les pesticides chimiques de façon raisonnée, uniquement sur la base d’observations, d’effets et de conclusions qui démontrent leur stricte nécessité pour préserver la santé et le potentiel de production des cultures. Le recours aux pesticides chimiques est toujours réfléchi, adapté à la situation de la culture et de moins en moins fréquent. Cette maîtrise nous permet de proposer des légumes sans résidus de pesticides.

Comment remplacer les pesticides ?

Nous sommes engagés aux côtés de nos partenaires agriculteurs, dans une politique d’agriculture durable centrée sur la préservation des sols et la réduction des substances chimiques. Notre rôle est de les accompagner du semis à la récolte. Nous sommes prescripteurs en matière de bonnes pratiques et notre organisation nous permet de partager les dernières connaissances entre différents bassins agricoles. Nous développons avec nos partenaires agriculteurs des savoir-faire autour des pratiques culturales alternatives qui permettent notamment de limiter l’usage des pesticides chimiques. Dès 2009, nous avons participé sur des terres françaises à un programme pilote. L’étude a permis de réduire de 17 % l’utilisation de produits phytosanitaires sur les légumes verts sans altérer le rendement des cultures, en ayant recours à des techniques très pointues de désherbage mécanique.

Le saviez-vous ? Les pratiques culturales alternatives apportent de nombreux bénéfices au-delà de la réduction des pesticides chimiques. Elles permettent de protéger les sols et régénérer leur fertilité biologique, d’optimiser l’efficience et la qualité de l’eau, de réduire l’empreinte carbone et de préserver la biodiversité !

Proposez-vous des produits sans pesticides ou qui limitent l’usage des pesticides ?

Nous proposons des légumes sans résidus de pesticides et des légumes Bio. Ces deux approches sont vertueuses pour l’environnement car elles incluent dans leur cahier des charges la réduction significative ou la suppression de l’utilisation de pesticides chimique pour limiter leur impact. Derrière nos légumes Bio, il y a un engagement de moyen, un engagement de ne pas utiliser des pesticides et engrais chimiques de synthèse. Derrière le logo “sans résidu de pesticides”, nous garantissons, rapport d’analyses à l’appui, que si un pesticide était présent, sa quantité serait inférieure à 0,01 mg/kg.

Rejoignez-nous