1. >Depuis 1853
  2. >L’histoire d’un pionnier de l’alimentation végétale

Il y a fort, fort longtemps… Deux amis, Louis-Antoine Bonduelle et Louis Lesaffre-Roussel s’associent pour fonder une distillerie d’alcools de grains et de genièvre. Nous sommes en 1853, dans le Nord de la France. Si l’on avait dit alors à ces deux hommes-là que l’aventure dans laquelle ils se lançaient allait durer plus de cent cinquante ans, et que le nom de Bonduelle serait un jour connu de la Normandie à l’Oural, l’auraient-ils cru eux-mêmes ? Pas si sûr…

Mais reprenons depuis le début.

Chapitre 1 : De la distillerie aux petits pois

Nous sommes en 1862, à Renescure, un village français situé à la frontière entre le Nord et le Pas-de-Calais. Renescure, c’est le berceau de l’entreprise familiale, là où les deux associés ont acheté une ferme et des terres, pour y installer une distillerie d’alcools de grains, une grange pour bovins et une malterie. C’est encore là qu’en 1926 les frères Pierre et Benoît Bonduelle transforment une grange abandonnée en atelier conserverie, et produisent 90 000 boîtes de petits pois ! Après la guerre, l’activité « conserverie » des Bonduelle connaît un très grand succès. On s’arrache leurs boîtes de conserve ! Et en 1947, c’est la consécration : la marque Bonduelle voit le jour… Une marque qui s’affirme, déjà, comme une pionnière de l’alimentation végétale.