1. >Depuis 1853
  2. >Lhistoire dun pionnier de lalimentation vegetale

Il y a fort, fort longtemps… Deux amis, Louis-Antoine Bonduelle et Louis Lesaffre-Roussel s’associent pour fonder une distillerie d’alcools de grains et de genièvre. Nous sommes en 1853, dans le Nord de la France. Si l’on avait dit alors à ces deux hommes-là que l’aventure dans laquelle ils se lançaient allait durer plus de cent cinquante ans, et que le nom de Bonduelle serait un jour connu de la Normandie à l’Oural, l’auraient-ils cru eux-mêmes ? Pas si sûr…

Mais reprenons depuis le début.

Chapitre 1 : De la distillerie aux petits pois

Nous sommes en 1862, à Renescure, un village français situé à la frontière entre le Nord et le Pas-de-Calais. Renescure, c’est le berceau de l’entreprise familiale, là où les deux associés ont acheté une ferme et des terres, pour y installer une distillerie d’alcools de grains, une grange pour bovins et une malterie. C’est encore là qu’en 1926 les frères Pierre et Benoît Bonduelle transforment une grange abandonnée en atelier conserverie, et produisent 90 000 boîtes de petits pois ! Après la guerre, l’activité « conserverie » des Bonduelle connaît un très grand succès. On s’arrache leurs boîtes de conserve ! Et en 1947, c’est la consécration : la marque Bonduelle voit le jour… Une marque qui s’affirme, déjà, comme une pionnière de l’alimentation végétale.

Chapitre 2 : De Renescure à Copenhague

Nous sommes au Danemark, en 1989. Les portes de l’Europe se sont ouvertes aux boîtes de conserve Bonduelle, qui séduisent de plus en plus de pays. Après l’Allemagne en 1969, puis l’Italie, le Royaume-Uni, le Benelux, ou encore le Portugal, Bonduelle n’en finit plus de conquérir le continent, jusqu’au Danemark en 1989. Entre temps, une nouvelle usine a ouvert à Estrées-Mons en France, et l’entreprise a investi dans un nouveau domaine : les légumes surgelés : 300 tonnes de légumes surgelés sont vendues dès 1968 ! Pionnier en Europe, Bonduelle garde une longueur d’avance.

Image - PUBLICITY BONDUELLE

Chapitre 3 : L’épopée familiale continue

Nous sommes en 1998, à la Bourse de Paris. Bonduelle vient d’être introduit au second marché ! Tout en continuant son expansion géographique, le groupe Bonduelle continue d’innover en ajoutant deux nouvelles cordes à son arc : le maïs, avec deux coopératives productrices de maïs doux (la Coop de Pau et Maïsadour) et le Frais avec Salade Minute, en 1997. Mais la famille Bonduelle garde les pieds sur terre, et continue d’agir avant tout au nom des valeurs auxquelles elle croit : intégrité et éthique, protection de l'environnement, bien-être des populations. Cet engagement fort se traduit par la mise en place d’une politique RSE forte et durable et par la création de la Fondation Louis Bonduelle en 2004.

L’aventure continue avec Bonduelle Traiteur en 2003 puis Bonduelle Amérique du Nord en 2007. Sept générations se sont succédées depuis 1853 ! Au fil de toutes ces années, Bonduelle a su conserver son âme d’entreprise familiale, en veillant toujours à développer une vision long terme, en donnant de l’importance au sens de ses actions (le bien-vivre par l'alimentation végétale), en agissant toujours au nom de valeurs fortes, et en faisant de ses collaborateurs de vrais acteurs et ambassadeurs.

Et cette formidable aventure est loin d’être terminée ! Jour après jour, Bonduelle relève de nouveaux challenges, imagine de nouveaux produits et services, pour préserver notre planète, agir pour le bien-être de tous, et écrire les plus belles pages de son histoire. Le meilleur est encore à venir !

Rejoignez-nous
Bonduelle France
39 1