Un légume-racine et un légume-feuille

Derrière le mot céleri se cache en réalité deux variétés de légumes potagers issus d’une plante sauvage dont le nom est "l’ache des marais". Il y a le céleri-rave, costaud, en forme de boule et le céleri-branche, très élancé avec ses grandes tiges vert pomme. Ce sont tous les deux des partenaires minceur car riches en eau et en fibres qui favorisent un transit régulier tout en réduisant la sensation de faim. Ne choisissez pas un céleri-rave trop gros car son coeur peut être alors creux. Il doit être dense, bien ferme et blanc (même petit), sans tâches rousses, signe que le légume est déjà vieux. Conservez-la dans le bac à légumes du réfrigérateur. Quant au céleri-branche, les tiges doivent être bien fermes, craquantes et les feuilles fringantes et non jaunies.

Bien le préparer

Pour faciliter l’épluchage du céleri-rave, coupez-le tout d’abord en deux avec un grand couteau, en basculant de gauche à droite, puis en quatre. Retirez sa peau avec un économe et avec la pointe, retirez les « yeux ». Arrosez-le de jus de citron pour qu’il reste bien blanc. Vous pouvez le râper pour le manger cru ou le cuire 7/8 minutes dans une casserole d’eau bouillante ou à la vapeur. Tentez la cuisson au four avec de l’huile d’olive, des herbes, des épices ou à la poêle. Quant au céleri-branche, il suffit de prélever les tiges, de retirer éventuellement les fils comme pour la rhubarbe et de les couper en tronçons. Cuisez-le 3 ou 4 minutes.

Des recettes de cuisine très terroir

Il y a de nombreuses façon de consommer cette plante potagère. On se régale toujours avec un céleri rémoulade bien moutardé ! Pour contrebalancer sa saveur marquée et apporter de la couleur, ajoutez des carottes râpées, des tomates cerise ou des poivrons marinés. Une purée de céleri-rave crémeuse accompagne à merveille les viandes rôties comme le magret de canard ou le rosbeef. Parfumez-la avec du poivre noir ou des champignons séchés. Le céleri-rave donne le change transformé en frites au four ou sauté à la poêle avec une persillade. En automne, on le trouve sur les étals avec les fanes. Selon la saison, ll se consomme aussi très bien en soupe, par exemple avec quelques feuilles de persil et du poivre si vous la souhaitez un peu plus relevée. Très riches en nutriments, celles-ci peuvent assaisonner potages et gratins. Les feuilles du céleri-branche, beaucoup plus douces, se mangent crues en salades ou transformées en pesto, comme en Italie. Quant aux tiges, elles expriment tout leur talent dans les salades aux côtés de la pomme verte, du Bleu, avec une sauce de chèvre frais pour l’apéro ou dans un wok avec du poulet épicé.

Retrouvez nos recettes à base de céleri, ainsi que nos produits qui contiennent du céleri. Toutes les valeurs nutritionnelles sont indiquées sur les fiches produit.

Inscrivez-vous à la newsletter
Bons plans, inspiration culinaire et un peu de culture !