Une plante pas que française !

Il existe différentes variétés de radis (Raphanus sativus) : le petit radis rouge français, disponible à chaque saison, mais meilleur au printemps et en été ; le gros radis noir ou radis d’hiver (Raphanus sativus var.niger), originaire d'Europe de l'Est, corsé, présent sur les étals en automne et en hiver ; et enfin, le radis japonais « daikon » (Raphanus sativus var.acanthiformis), long, conique et blanc, provenant d’Asie, à la saveur douce. Tandis que ces radis offrent une chair blanche, d’autres variétés comme le radis red meat offre une chair rose magnifique ! Côté jardin, plus les radis sont jeunes et plus ils sont arrosés, moins ils seront piquants. Ce sont les glucosinolates, à l'origine de ce goût piquant qui seraient les principales substances bénéfiques pour la santé. Riches en eau et donc diurétiques si on les mange en quantité, ils sont source de vitamines B9 et C.

Préparation des radis

Préparer des radis est très facile ! Mais avant toute chose, choisissez-les bien frais. Les fanes vertes et non jaunies doivent être fringantes, les tiges craquantes, les racines bien fermes et brillantes. Retirez les fanes avec les tiges avec un couteau pointu. Coupez la petite racine ou bien laissez-la si vous émincez le radis dans le sens de la longueur. Enfin, lavez les racines dans un saladier d’eau froide et vinaigrée pour laisser retomber la terre et rincez une dernière fois. Préférez les jeunes radis pour les manger crus, histoire de profiter de leurs bienfaits nutritionnels et réservez les plus anciens pour les confire au vinaigre ou les cuire.

Des recettes de cuisine très fraîches !

A l’apéritif, le radis est un coupe-faim idéal pour limiter les calories du repas. Les puristes les croquent cru, avec du pain et du beurre salé ! Pour une version plus légère, troquez le beurre contre du fromage blanc aux herbes fraîches. Le radis apporte croquant à vos salades froides ou tièdes. En brochettes avec du fromage, du jambon et des tomates cerise, sur des toasts, avec une mousse de poisson, il apporte fraîcheur et couleur. La cuisson à la poêle ou au four lui va également très bien, avec de l’ail et du persil (il prend alors des teintes violettes). Cuisinez les fanes de radis comme les épinards ou en soupe. Un vrai régal ! Après avoir retiré sa peau, le radis noir se déguste râpé, avec du chou rouge, des noix ou autres fruits secs avec un œuf dur mayonnaise. Le radis daikon se consomme surtout râpé, en accompagnement des sushis dans de la sauce soja sucrée ou coupé en tranche pour accueillir du saumon fumé ou une viande séchée.

Inscrivez-vous à la newsletter
Bons plans, inspiration culinaire et un peu de culture !