Une laitue bien rustique !

La laitue romaine (Lactuca sativa var. longifolia) se distingue des autres laitues par sa haute pomme composée de larges feuilles en forme de barques et d’une grande nervure centrale. La sélection au fil du temps a permis d’obtenir un cœur compact tout en préservant la forme allongée de cette laitue lui donnant une bonne résistance à la sécheresse. Elle serait originaire d’Italie, d’où son nom. En France, la culture de cette salade tend à se perdre, au profit de salades plus tendres. Dommage, elle est excellente pour notre santé grâce à ses vitamines A et B. Source de fibres et riche en eau (90 % de son poids), elle remet un peu d’ordre dans nos intestins et permet de mieux éliminer.

Au potager avec les autres légumes

On trouve des variétés de laitue romaine à chaque saison (à découvrir en photos sur les catalogues de pépiniéristes) : au printemps la Chicon des Charentes, en été la Blonde maraîchère, en automne la Ballon et en hiver la Romance. Cette salade se sème en ligne, à la volée et sous chassis dans un premier temps. En derniers lieux, quand les plants ont poussé, il faut les éclaircir tous les 30 cm. Leur apport en eau ne doit pas être négligé au risque que les salades montent en graines trop rapidement. Les Lactuca sativa var. longifolia sont des plantes peu sensibles aux maladies, mais sont parfois visitées par les limaces. Elles se plaisent sur tout type de sols, à l’exception des sols acides.

Des recettes de salade romaine très fraîches

Avant de parler cuisine, un conseil pour bien conserver la laitue romaine : passez-la rapidement sous l’eau et enveloppez-la dans un torchon à placer en bas du réfrigérateur. Intersaison, cette salade se décline dans les recettes de multiples façons, tous les fruits et légumes lui vont : en salade composée avec des tomates, de la mozzarella, du basilic ou bien avec des pommes de terre, du poisson fumé et des échalotes. A déguster en version grecque avec de la fêta. Proposez-la lors d’un barbecue à côté de bons légumes rôtis. On peut aussi tremper ses grandes feuilles une à une dans une petite sauce vinaigrette ou au fromage blanc. Dans un wrap ou en tacos, glissez de la salade romaine, du poulet, du fromage, de l’ail haché, mais aussi des fruits frais comme la pêche ou l’orange. Cuite, elle n’est pas sans rappeler l’endive, mais avec l’amertume en moins. Choisissez-la petite pour en mettre plusieurs dans la poêle. Vous pouvez également imaginer la salade romaine en gaspacho !

Inscrivez-vous à la newsletter
Bons plans, inspiration culinaire et un peu de culture !